Menu

Stade de France: Le récit glaçant d’un combattant de MMA: “Je n’ai jamais eu aussi peur”


Rédigé le Vendredi 3 Juin 2022 à 12:55

Paddy Pimblett est l’un des grands espoirs de la ligue UFC, la plus grande organisation mondiale de MMA. Supporter invétéré de Liverpool, sa ville, il s’est naturellement rendu au Stade de France (Saint-Denis, Paris) pour assister à la finale de la Ligue des champions, ce 28 mai. Il livre sur RMC un récit glaçant de cette escapade inimaginable en banlieue parisienne...


Lutteur pour le moins aguerri, Paddy Pimblett a pourtant vécu “la peur de sa vie" aux abords du Stade de France: “Au moins, dans une cage, c’est du un-contre-un… Quand on est sorti du stade, il y avait des groupes de trente personnes qui couraient partout. De grandes meutes. Certains d’entre eux avaient des armes, des machettes, des couteaux, des barres de fer, des battes… Il fallait juste essayer de fuir cet endroit. Les gens étaient plaqués au sol, on leur volait leur montre et leurs affaires. D’autres se sont fait arracher leur sac. Ils les agrippaient, les attiraient vers eux et coupaient la lanière pour arracher le sac et s’enfuir”, confie-t-il à RMC/BFMTV.





“Après le match, c’était pire”
Selon lui, les choses ont empiré “après le match” quand les supporters de Liverpool ont tenté de regagner le métro parisien ou leurs cars stationnés dans les environs. Il raconte avoir progressivement réussi à constituer un groupe soudé avec d’autres compatriotes pour se protéger de ces “bandes”: “Quand ils voyaient combien on était, ils ne venaient pas nous embêter", précise-t-il. Il décrit un épisode particulièrement interpellant sur le chemin du retour, au moment de franchir un pont: “Quand vous traversiez ce pont, si vous étiez sur l’extérieur, des gens vous attrapaient pour vous tirer vers le bas, vous frapper et vider vos poches!”

“American Nightmare”
“Il y avait des gens qui couraient partout avec des machettes! Je le répète depuis quelques jours: la seule chose à laquelle je peux comparer ça, c’est le film ‘American Nightmare’. Vous avez vu ce film? Celui où on a le droit de tout faire pendant douze heures? Ça ressemblait à ça. C’était mon impression. Il n’y avait plus de lois, vous pouviez faire ce que vous vouliez”, dénonce-t-il sans détour.

“Gérald Darmanin est un imposteur”
Pointé du doigt pour l’organisation calamiteuse du match, le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a surtout défendu la thèse d’une “fraude massive" et assuré que 30.000 à 40.000 supporters anglais présents à Saint-Denis étaient munis de faux billets. Un argumentaire conspué outre-Manche par les experts et d’anciennes stars du foot, tels que Gary Lineker ou Jamie Carragher, qui n’y voient là qu'une façon de créer une diversion salutaire pour tenter d’atténuer l’impact de ce cuisant échec: “Gérald Darmanin est un imposteur", a notamment tweeté l’ex-capitaine des Reds.




Nouveau commentaire :








Rubriques à la une





Babacar Gaye
Mary Teuw Niane
Dieguy Diop
MAMADOU KASSÉ
Cheikhou oumar Sy
Baba Tandian
Mamadou Ndoye
Lansana Gagny Sakho

Mary Teuw Niane
Zator Mbaye
ASSANE Dioma Ndiaye
Lansana Gagny Sakho
Mamadou Ndoye
Dieguy Diop
Mballo Dia Thiam
Antoine Wardini